Propos

Je me souviens… du grenier de mes grands-parents. Y reposaient des tas de ballots soigneusement emmaillotés que régulièrement j’allais passer au crible.
L’examen me semblait profanation tant ces paquets bien ficelés paraissaient avoir été légués à l’éternité. C’étaient les vestiges de début de siècle, l’autre siècle, d’un magasin de passementerie de la rue des Gravilliers tenu par une grande grande tante : boutons, galons, pompons, fils, ficelles, lacets, passepoils, queues de rat, dentelles, soutaches, guipures, paillettes, etc. Je voyais, sous la poussière de ces vieilleries, une ancienne splendeur et 1001 renaissances possibles. Les rues parisiennes sont mon nouveau grenier. Dans un univers de renouvellement permanent, la poussière des choses est une saleté que l’on ne prend pas la peine d’écarter. Le grenier est donc immense.

Le papier/carton broyé se prête à des mélanges multiples et son application sur le bois en couches successives forme des croûtes. La matière s’additionne, parfois se soustrait et donne à voir comme l’instantané d’un monde en formation. Croûtes que le temps modèle en saillies et en creux. Le mouvement, la vie dans ce qui apparaît ferme et inébranlable. Je travaille sur ce vivant-là, un vivant lent, qui réajuste notre position d’Homme dans un monde qui doit nous dépasser. Contre-pied à notre société «modèle» où, dans une consommation effrénée, le renouvellement permanent fait office de vivant. Pour preuve, tous ces objets abandonnés qui se rassemblent spontanément sur nos trottoirs en d’éphémères constructions, spectacle de nos vies vidées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s